Close

28 décembre 2016

Les 10 commandements de la gestion du temps

10 commandements de la gestion du temps

Que celui qui n’a jamais dit « je n’ai pas le temps, j’ai déjà trop de choses à faire » lève la main ! Bon ça va, je ne prends pas trop de risques : je suis sûre que toi aussi tu cours parfois après le temps, tu as l’impression que tout est urgent ou qu’il te faudrait une journée supplémentaire dans la semaine pour boucler tout ce que tu avais prévu de faire … Alors, est-ce qu’on doit se faire une raison et continuer cette course contre la montre ? C’est une possibilité, mais moi je trouve difficile de vivre comme ça toute sa vie. Pour dire stop à la course et halte au stress qui va avec, il faut reprendre le contrôle du temps !

Je te l’avoue tout de suite : dans cet article, pas de recette magique pour rallonger le temps chaque jour… Mais ne sois pas déçu trop vite, il y a quand même des choses à faire pour mieux gérer son temps. Alors pose-toi 5 minutes pour lire ces 10 commandements de la gestion du temps !

1 / Commence par ranger

C’est sûr que si tu passes 5 minutes à chercher chaque document ou outil dont tu as besoin, la journée va passer vite à ce rythme-là et tu vas courir encore plus … En plus c’est stressant d’avoir un bureau ou un plan de travail en désordre.

Je sais, il y a ceux qui diront « mais moi je m’y retrouve dans mon fouillis ». Peu importe, ça prend quand même plus de temps de chercher que de trouver immédiatement quelque chose qui est bien rangé à sa place. Et puis c’est plus agréable pour tout le monde et ça fait plus sérieux ! Alors peu importe la saison, on commence par un ménage de printemps et chaque chose à sa place !

2/ Fixe-toi des objectifs

Se fixer des objectifs et des prioritésAvant de se lancer, c’est toujours bien de savoir où on va ! Et ça évite de faire certaines choses pour rien… Donc assieds-toi de temps en temps pour réfléchir

  • à tes grands objectifs : ce que tu veux atteindre pour ton entreprise en matière de communication, de chiffre d’affaire, de satisfaction client, d’équilibre avec ta vie perso…
  • mais aussi à de plus petits, par exemple pour ta semaine ou ta journée : « aujourd’hui je veux créer un nouveau bijou, mais par contre au plus tard à 15H30 j’ai fini car je veux voir ma fille à la danse … »

Sois réaliste pour éviter de te décourager avec des objectifs inatteignables (pour plus d’infos sur la manière de se fixer des objectifs, tu peux regarder cet article) Pour certaines personnes, l’astuce est de s’afficher les objectifs à différents endroits pour garder les idées claires tout au long de la journée et rester motivé !

3/ Classe par priorités

Evidemment, c’est bien beau d’avoir des objectifs et de trouver les moyens de les atteindre, mais le temps restera limité et il y aura plein d’autres choses à faire qui n’ont rien à voir… Et comme on ne sait pas encore se cloner, il faut faire des choix en fonction de ce qui est prioritaire.

Attention, tout ce qui est urgent n’est pas prioritaire, et il ne faut pas toujours dire oui à tout ce que les autres attendent de nous ! Ce point est assez vaste, il méritera un article complet sur le sujet, mais ce que tu peux déjà retenir c’est que tu n’es pas obligé de subir en prenant toutes les tâches au fur et à mesure : sélectionne ce qui doit absolument être fait aujourd’hui, ce qui compte vraiment par rapport à tes objectifs, et c’est ça que tu dois faire en priorité. Apprends à classer les tâches avant même de te demander quand et comment tu vas les réaliser.

4/ Fais-toi un planning

Que ça te paraisse scolaire ou pas, avoir un programme où on note ses tâches prioritaires et ses rendez-vous est indispensable. Ça te permet de voir que tu n’as pas prévu trop de choses à faire dans ta semaine, de ne rien oublier, de visualiser les moments où ça risque de coincer ou au contraire où tu peux prévoir d’autres choses … en fait tu reprends ainsi la maîtrise de ton temps. Tu vides aussi ton cerveau : plus besoin de se dire « il ne faut pas que j’oublie de faire ça cette semaine… » Tu le notes, et ensuite plus besoin d’y penser jusqu’à ce que ton agenda te le rappelle !

Le bon outil ? Moi j’aime bien Google Agenda parce qu’il est accessible depuis un ordinateur ou un smartphone, connecté à internet ou pas (bien sûr pour enregistrer les mises à jour, il faut être en ligne), on peut attribuer des codes couleurs selon le type de rendez-vous ou tâche, on peut le partager avec d’autres, recevoir des notifications pour ne rien râter … Bref c’est mon outil de base quotidien, mon assistant personnel qui me suis partout !

5/ Garde du temps pour les imprévus

Avoir un planning ne veut pas dire ne pas être souple sinon tu seras vite être rattrapé par les imprévus et obligé de bousculer tout ton emploi du temps. Pour éviter de courir à la catastrophe, il faut te garder de la marge quand tu planifies quelque chose :

  • pour chaque tâche ou rendez-vous, prévoie toujours un peu plus de temps que prévu
  • garde plusieurs plages horaires vides dans la journée
  • prends l’habitude pour chaque jour de planifier des choses prioritaires ou urgentes qui doivent absolument être faites, et d’autres qui éventuellement pourront être décalées en cas d’imprévu (pas question non plus de procrastiner, c’est-à-dire de prendre l’habitude de toujours remettre au lendemain !)

6/ Accorde-toi des pauses

Faire des pausesCe n’est pas parce que tu vas enchaîner les tâches que tu en auras fait plus au bout de la journée, bien au contraire. Pour être efficace, tu as besoin de recharger les batteries de temps en temps. Chacun a son propre rythme de travail mais en général, on considère qu’il faut au moins faire une pause de 10 minutes toutes les 1H30. C’est le moment de s’aérer, de faire quelque chose qui nous fait plaisir avant de repartir de plus belle !

Il faut faire des pauses dans la journée, mais aussi dans la semaine : il y a une autre vie après le travail et ta récompense est de pouvoir passer du temps en famille ou à faire des choses qui te tiennent à cœur. Trouve ton équilibre, repose-toi et tu verras que tu seras plus en forme pour affronter la semaine suivante, et que même en prenant un peu de repos tu trouveras bien le temps de faire le reste puisque tu seras plus motivé et reboosté pour le faire !

7/ Ne fais qu’une chose à la fois

Même si tu arrives à faire plusieurs choses en même temps, les études sur le sujet montrent qu’on est moins attentif et qu’au final on perd du temps. Donc mieux vaut te concentrer sur une seule chose et la terminer, avant de passer sur une autre. Au final tu te rendras compte que tu avances plus vite et que tu vas plus au fond des choses parce que ton cerveau et tes gestes sont liés sur un seul et même projet.

8/ Réduis les interruptions

Ne pas dérangerA chaque fois qu’on arrête de faire quelque chose, il faut en moyenne une minute pour se replonger dans ce qu’on était en train de faire. Moralité, à chaque fois que tu es interrompu, tu perds doublement ton temps : on risque de te donner autre chose à faire qui n’était pas prévu au programme, et tu vas devoir prendre plus de temps pour reprendre le fil de ce que tu faisais. Pour éviter ça :

  • limite les interruptions en rappelant à ton entourage les moments où ils peuvent te déranger et ceux où tu dois avancer au calme
  • évite le « syndrome de la porte ouverte » qui encourage les interruptions de tous ceux qui passent par là,
  • coupe les notifications ou sonneries qui risqueraient de te perturber et de t’inviter à regarder des messages qui peuvent bien attendre quelques minutes de plus

9/ Apprends à déléguer

Evidemment, on pense toujours que ce sera mieux fait si on le fait soi-même ou qu’on passe plus de temps à expliquer plutôt qu’à le faire… C’est en partie vrai. Mais pour certaines tâches, est-ce si grave si ce n’est pas fait exactement comme nous on l’aurait fait ? Parfois il peut même y avoir de bonnes surprises en découvrant une autre manière de faire !

Pas des supermanCe qu’il faut se dire c’est que de toutes façons, on ne peut pas être partout, ou sinon un jour ça va finir par exploser. Donc autant prendre l’habitude de déléguer dès maintenant avant que la situation ne se complique. Il faut commencer progressivement, par de petites tâches, en acceptant de ne pas forcément contrôler le résultat derrière … et après plusieurs tentatives on se rend compte que l’entreprise est encore debout et qu’en plus on a pu utiliser ce temps pour faire autre chose de plus important ! Sans parler du fait que c’est une marque de confiance vis-à-vis des autres qui travaillent avec nous et peuvent ainsi apprendre à progresser ou diversifier leurs tâches …

10/ Limite les « dévoreurs de temps »

Si on regarde bien, du temps, on en perd tous les jours pour pas grand-chose : que ce soit sur la télé, sur internet ou au téléphone, on commence en se disant « je me détend juste 5 minutes » et ½ heure plus tard on y est encore … Alors il faut identifier ces dévoreurs de temps et se mettre des barrières pour s’arrêter plus tôt, par exemple en faisant sonner son téléphone au bout d’un certain temps si on sent qu’on a du mal à surveiller l’heure tout seul.

Quitte à se détendre, il faut en profiter pleinement, alors soit on prévoit un temps plus long et on fait ce qu’on veut pour se changer les idées et se vider l’esprit, soit on n’a pas assez de temps devant soi et on surveille pour ne pas déborder sur autre chose.


Dans cet article, je n’ai abordé que les bases qui permettent de se remettre en question quant à sa manière de travailler et de s’organiser. Chaque point mérite plus d’approfondissements mais ça te donne déjà sans doute un aperçu des changements que tu peux apporter dans ton quotidien pour reprendre la maîtrise de ton temps et moins avoir l’impression de courir.

C’est important parce que si tu ne fais rien, tu es plus dans le subi et ça use à la longue. Alors que si tu prends des mesures concrètes, tu verras que tu arriveras à planifier et à réaliser plus de choses, dans un esprit plus zen. Alors prêt à tenter l’aventure ? N’essaie pas de changer tout d’un coup, concentre-toi sur un point et quand tu le maîtrises, passe au suivant …

Tu vas commencer par quoi ? Pour moi c’est « apprendre à s’accorder des pauses ». Je suis un très mauvais exemple sur le sujet parce que même le week-end ou en vacances, je trouve le moyen de travailler (c’est l’inconvénient de bosser sur internet, c’est accessible 24H sur 24). Je ne dis pas que je vais réussir à ne rien faire le temps d’un week-end, mais je vais déjà commencer par lever un peu le pied et m’accorder des « micro » pauses. Si tu veux, on peut échanger sur nos progrès dans les commentaires ou sur ma page Facebook !

One Comment on “Les 10 commandements de la gestion du temps

see this here
14 octobre 2018 chez 19 h 18 min

I just want to mention I’m very new to blogs and seriously loved this blog. Almost certainly I’m going to bookmark your blog . You really come with really good posts. Regards for revealing your blog site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Le paiement en Francs Pacifique n'étant pas encore disponible sur Paypal, les prix affichés et la facturation se font en Euros pour le moment Rejeter